Cercle d'échecs de Bois-Colombes

webmestre:

Arnaud Roy

 

Rédaction:

Jean-Marc Dionisi

 

Nos sponsors:

logoCD92

Mairie de Bois-Colombes

Réseaux Sociaux

 

 

Ronde 6 et 7 : jeu set et match !

nguyen


C’est le Noyonnais Chi Minh NGUYEN (photo) qui s’est tout compte fait adjugé le Bois-Colombes Chess Master 2007 avec 6 points sur 7.

Ses 3 victoires en fin de tournoi l’on finalement propulsé seul en tête. Matthias NUDING (2189), notre sympathique leader Allemand en Nationale III, en a fait les frais lors de l’ultime ronde. Il n’a en effet pas pesé bien lourd face à la détermination du futur vainqueur.

 

Pour contester cette suprématie, le jeune Fabien GUILLEUX (2337) devait impérativement triompher avec les noirs d’Arnaud PAYEN (2398) qui quoique légèrement morribond dans cette édition, reste un adversaire difficile à battre. N’est pas Maître international qui veut et c’est avec une réelle volonté de gagner qu’Arnaud a abordé cette partie. Après avoir souffert toute la partie, le cadet était finalement tout heureux de pouvoir se contenter de la nulle et d’une belle 2ème place.

 

Enfin, mention très bien pour Jeremy PIETRASANTA (2268) qui, bien que battu par les 2 premiers aux stratégiques rondes 5 et 6, a su trouver les ressources (aidé en cela par son jeu dynamique) pour marquer un dernier point, synonyme de 3ème place aux départages.

 

Bon tournoi donc, mais l’année prochaine nous saurons tirer les leçons de cette faible participation. Préparez vous, d’ores et déjà à une édition 2008 hors pair...

 

Ronde 5 : 4 joueurs en tête du classement

Tout est à refaire pour Jeremy Pietrasanta, en effet Chi Minh NGuyen ne s’en laissa pas compter et décida d’aller chercher la victoire pour revenir au classement.

Au 2eme échiquier, Fabien Guilleux déroula une préparation maison sur 16 coups contre Pierre Yves Toulzac, la position était pliée, il suffisait d’une bonne technique pour obtenir le point.

A la 3eme table Pierre Dussol en méforme obtint une bonne position, trop gourmand il prend un gain de qualité mais qui redonne du jeux à son adversaire. La paire de fou de Nicolas Jactel devint gagnante petit à petit.

 

 

table1-2
Grande concentration table 1

Toujours en parlant de préparation maison, il faut noter la prestation de Remy Soupizon contre Arnaud Payen. S’étant préparé la veille au resto chinois puis au club et le matin chez lui sur la très surprenante attaque Barry. Bien lui en a prit pour obtenir un bon match nulle.

A noter le retour du néo Bois Colombien Matthias Nuding qui aura une bonne carte à jouer pour le classement final.

Suite au prochain épisode, 4 joueurs sont à 4/5, vu la combativité des joueurs depuis le début du tournoi c’est sur qu’il y aura du sport lors de la 6eme ronde.

Ronde 4 : cocoricoooo !

La bonne opération de la journée est à mettre à l’actif du local Jeremy PIETRASANTA (2268) qui est le seul à marquer le point entier parmi les 4 premières tables, tout en éliminant son seul adversaire à 3 points.

La partie a commencé de manière "rampante" avec les fous en g2 (g7) et des pions en g3 (g6) et d3 (d6). La position s’est rapidement fermée au centre et c’est alors que Pierre TOULZAC a commis 2 erreurs, la 1ère de proposer nulle, la 2ème de concéder les cases blanches. Jeremy, fort de son cavalier en d5 a ensuite gagné un pion puis, après la tentative des noirs d’embrouiller la partie s’est finalement retrouvé avec 3 pions de plus et le gain en poche.

 

Sur les autres échiquiers Chi Minh NGUYEN tenta tout, malgré les noirs pour destabiliser le jeune Fabien GUILLEUX, mais du se résoudre à la nulle. Au 3eme échiquier, Robin DEBEAUNE domina pratiquement toute la partie le très expérimenté Pierre DUSSOL et, bien que gagnant, commis plusieurs imprécisions et du également se contenter du demi point. Arnaud PAYEN semble avoir renoncé, en ne s’imposant pas avec les blancs face à Paul TARCHICHI (2058).

 

Demain Jeremy et Patrick DEGREMONT (2001) auront fort à faire. le premier car il aura les noirs face à NGUYEN qui jouera son va-tout. Le 2ème parcequ’il aura la lourde tâche de me remplacer tout en continuant à jouer.

PS : aussi étonnant que cela puisse paraître, le titre féminin risque de se jouer à la table 18. Demain les projecteurs seront aussi tournés sur Gabrielle JOUCAVIEL (1460) contre Karine GRANJARD (1697).

pietrasanta
J. Pietrasanta

Ronde 3 du soir : espoir

Un jeremy en remplace un autre et c’est PIETRASANTA (2268) qui prend la tête du tournoi en compagnie de Pierre-Yves TOULZAC (2300) qui a battu l’autre Jeremy KONOPKA à la table 2.

TOULZAC a mis la pression sur les noirs dès le début, en prenant tout l’espace. Mais Jeremiasz, dans une position ressèrée, nous a longtemps laissé croire qu’il pouvait renverser la vapeur, en vain.

Pendant que DUSSOL (2225) annulait sans éclats contre NGUYEN (2392) à la table 1, Jeremy PIETRASANTA donc, disputait une véritable partie de folie à la 3ème table. Après avoir un été moment pressurisé avec les blancs, l’Algéro-Parisien Azzedine MEHAIBIA (2204) envoyait tour et fou pour une position pour le moins tendue. Jeremy, le roi dans les courants d’air, a eu la lucidité de rendre une partie du matériel au bon moment pour basculer dans une finale gagnante. Une partie que ne renierait pas un MOROZEVITCH, entre parenthèse, hallucinant en ce moment.

La 4ème ronde, synonyme de milieu de tournoi risque d’être dèja décisive.

Ronde 2 du matin : chagrin !

Si Chi Minh NGUYEN (2392) a passé cette ronde relativement sans encombre, Fabien GUILLEUX (2337) a laissé s’échapper un demi point qui pourrait s’avérer précieux.

jeremiasz-3
Jeremiasz Konopka, lors de la ronde 1

Mais la surprise du matin vient évidemment de la première table. Arnaud PAYEN, numéro 1 du tournoi, avait pourtant reçu un avertissement sans frais la veille. C’est pourtant d’une manière un peu timorée qu’il a abordé cette partie, mettant par là Nicolas JACTEL (2126), son adversaire du jour, en confiance. Confiance qui est allée jusqu’au gain d’une qualité et la concrétisation de cet avantage sans trembler. Compte tenu de la formule courte du tournoi, le Maître n’a désormais plus aucun droit à l’erreur.

la surprise Bois Colombienne vient de la table 9 où, le romantique Jeremiasz KONOPKA (1979) a littéralement assaillit le petit roque noir de Charlie QUACH (2170) jusqu’a l’étranglement. Chagrin pour Robin DEBEAUNE qui, pour la 2ème fois consécutive ne peut qu’annuler.

On y verra plus clair après la difficile ronde de l’après-midi.

 

Ronde 1 : échauffement à hauts risques

Commençons par les choses qui fâchent et la déception au départ de cette première ronde, même si l’on s’y attendait, due à la faible participation. Même si l’on peut y trouver facilement quelques raisons objectives, elles n’expliquent pas tout, surtout si l’on tient compte de la satisfaction des participants l’année dernière. Qu’importe, les absents ont toujours tord et les conditions pour les 38 restants s’annoncent d’ores et déjà exeptionnelles pour jouer aux échecs.

salle-8

Arnaud PAYEN (2398), le MI du tournoi, Chi-Minh NGUYEN (2392), le presque MI (en Janvier), Pierre Yves TOULZAC (2300) et Pierre DUSSOL (2225), qui ont participés à l’édition 2006, ne s’y sont pas trompés, le très prometteur cadet, Fabien GUILLEUX (2337) non plus. Ajoutons à cette liste les outsiders Bois Colombiens Jeremy PIETRASANTA (2268) et Robin DEBEAUNE (2208) et vous avez là tous les vainqueurs potentiels de l’épreuve.

Tous ces joueurs ont remporté leur partie excepté Robin concédant le demi point à Arnaud GAUTHIER (1820), qui a bien joué le coup jusqu’à la finale, qu’il aurait sans doute du finir par gagner. Mais la cadence de jeu (1h40 + 30s pour toute la partie) ne laisse aucune place au doute et l’expérience finit souvent par l’emporter.

C’est justement cette expérience qui a prévalu à la table 1, puisque Arnaud PAYEN n’était pas si fier dans sa finale contre Alain KOCH (1970). Notre jeune sociétaire,Alexandre BENSAID (1895) n’était également, pas très loin du gain dans sa joute face à Pierre-Yves TOULZAC.

Peu de surprises donc, mais un bon tour de chauffe pour les têtes de série. Demain, journée à 2 rondes dès 9h30, sera un autre jour...